Rôle chez LVL :

Développeur Java Senior

Avec nous depuis :

Octobre 2017

Qu’est-ce que tu préfères à LVL ?

La diversité des parcours et des profils qui permet de partager et d’apprendre, que ce soit d’un point de vue technique ou humain.

Qu’est-ce qui te passionne le plus dans ton rôle à LVL ?

L’architecture technique, qui présente un réel défi et un réel enjeu pour notre client, avec des problématiques intéressantes typiques d’un environnement distribué.

Des conseils pour les personnes qui souhaitent poser leur candidature chez LVL ?

Le même conseil que pour n’importe quel candidat pour n’importe quel poste : être soi-même. Toutes les entreprises ne conviennent pas à tout le monde et vous ne convenez pas à toutes les entreprises. Alors autant être honnête avec ce que l’on veut et ce que l’on est.

LVL en trois mots :

Défi, Sérieux, Passion.

Quel a été ton plus grand moment de fierté depuis ton arrivée ?

J’avoue que c’est la conception qui a ma préférence, et j’apprécie toujours de voir un de mes « designs » être accepté puis amélioré par d’autres afin de servir de base à une solution. Certaines de mes idées survivent de cette manière dans le produit que l’équipe créé.

La chose dans la vie dont tu ne peux te passer ?

L’évasion. Que ce soit par le voyage, la lecture, le cinéma ou le jeu, j’apprécie d’utiliser mon imagination. Selon moi, c’est l’imagination qui nous a fait évoluer et nous distingue des autres animaux, et j’aime entraîner ce muscle-là. C’est mon « gym » à moi.

Qu’aimerais-tu apprendre en particulier ?

Le dessin. Crayonné, encre ou peinture, j’aimerais être capable de coucher sur du papier ou une toile certaines des images qui me passent par la tête.

À quoi aimes-tu consacrer tes temps libres ?

Jeux de rôle, jeux de stratégie, lecture. Je suis un accroc aux cultures de l’imaginaire depuis que je suis enfant et que j’ai ouvert par hasard un livre de mon père qui s’appelait le Silmarillion.

Si tu pouvais rencontrer la personne de ton choix, qui serait cette personne ?

Je vais éluder la question, qui consiste souvent à choisir une personne qui nous fait bien paraître, et répondre qu’à mon avis ce sont les anonymes avec qui nous partageons nos vies qui sont importants. Ou comme le dit très bien une chanson d’un vieux groupe de pop français:

« On se souviendra de ceux qui commettent un crime

un jour de tous ces chasseurs de primes 

et puis d’oublier la vie d’un homme extraordinaire. »